Top 5 des aliments bio les plus appréciés des français ?

La part du bio dans le panier des Français a augmenté considérablement ces dernières années. Ceci dut en grande partie par la prise de conscience collective sure ce que le bio apporte non seulement sur la nutrition, mais aussi sur le système immunitaire. Alors, quels sont les aliments bio que l’on doit adopter au quotidien ?

Le lait et les œufs, les sources de protéines bio

Manger bio peut-être une occasion d’améliorer considérablement ses habitudes alimentaires, de contribuer à l’amélioration de l’environnement et épargner des milliers de vies animales. En ce qui concerne la protéine, suivre un régime végétalien permet d’épurer drastiquement les besoins du métabolisme en se passant des viandes. Cet aliment bio tient la première place dans le panier français. D’un côté, cela s’explique par le fait que c’est une alternative aux viandes. D’un autre côté, le lait bio est privilégié par les professionnels des produits laitiers. Justement pour étiqueter leur produit dérivé du lait de bio. Les œufs, par contre talonne juste après le lait, car ils ont également des sources de protides.

Jus de fruits et yaourt bio

Les jus de fruits sont également très prisés durant les courses dans les rayons bios. Ceci dut aux faits que ces aliments d’origines biologiques ne contribuent pas au diabète et aux autres maladies comme l’insuffisance rénale. Ceci à cause de leur principe actif qui n’a pas subi de transformation chimique et ce que le corps peut facilement ingérer sans risque. Cependant vu que ces produits peuvent paraître comme superflu face aux laits et aux œufs, ainsi leur achat n’est pas aussi important en sur la part des aliments bio dans la nutrition française. Les yaourts de leur côté, ils sont également très consommés. Cependant, ils tiennent rarement une place dans un panier garnie où le lait y est déjà. Or, ils sont plutôt favorisés durant les achats de provisions hebdomadaires d’aliment bio.

L’huile de friture

L’huile tient la dernière place dans le podium puisque la production n’est pas encore autosuffisante. En effet, la production d’huile de friture est limitée par le fait que les ingrédients sont bio et que le processus soit écoresponsable. Cependant, obtenir ce type de label tient encore d’un parcours de combattant vu que concernant les tarifs un gros dilemme se pose. Tout d’abord, pour obtenir un profit raisonnable les producteurs sont obligés d’afficher un prix élevé pour compenser le coût de production élevé. Puis, ce type peut dissuader tout potentiel acheteur à se rabattre sur les produits classiques faute de moyens. Mais la situation tend à s’améliorer puisque des aides financières sont disponibles pour les producteurs d’aliment bio. De plus, les Français commencent à privilégier la santé à la place de l’épargne. Ceci dans l’optique d’améliorer la production locale et le made in France.

L’alimentation bio est-elle vraiment meilleure pour les enfants ?
Découvrez comment le bio a envahi nos assiettes en quelques années